Maison Marie-Rollet

« J’aimerais partager avec toutes les femmes qui vivent de la violence conjugale mon vécu, j’aimerais vous dire que vous n’êtes pas seules au monde avec ce problème. C’est ce que j’ai découvert à la Maison Marie-Rollet. Je suis arrivée cet après-midi là avec mes deux enfants de 9 et 13 ans, dévastée et épuisée. J’étais très amaigrie, avec une peur bleue que mon conjoint me retrouve MOI et MES enfants. Ce que j’ai découvert m’a vraiment surpris, nous étions enfin en sécurité, c’était époustouflant. »

Lire la suite de ce témoignage ›

« Ce que j’ai retenu de mon passage à la Maison Marie-Rollet, c’est d’abord le respect et ce, dès le premier coup de téléphone. À mon second appel, on se souvenait encore de moi et l’équipe m’a accueillie, moi et mes filles, sans jugement. Et tout au long de mon parcours de guérison, jamais je n’ai senti de jugement de la part du personnel ou de l’équipe d’intervention. »

Lire la suite de ce témoignage ›

« Il y a quelques années, j’ai connu un épisode de violence dans une nouvelle relation. J’ai grandi et vécu avec le respect, n’ayant jamais vu ni connu la violence qu’à la télévision. Il y avait bien ma petite voix qui me disait que je devais faire quelque chose : mais quoi ?  Cet individu disposait de ma vie, mais la terreur me pétrifiait. »

Lire la suite de ce témoignage ›

« J’étais perdue et fatiguée, je ne savais plus quoi faire pour m’en sortir. Je regardais mes enfants grandir et j’avais peur pour leur avenir. Avec du courage et le soutien de mes amis, je suis partie. J’étais triste et terrorisée, je me demandais si j’avais fais le bon choix. Dès que j’ai franchis la porte de la maison Marie-Rollet, j’ai sentis que je respirais de nouveau, il y avait d’autres femmes et d’autres enfants qui m’ont tout de suite accueillie. »

Lire la suite de ce témoignage ›

« C’est en me rendant au CLSC que l’on m’a conseillé d’appeler à la Maison Marie-Rollet. De retour chez moi, j’ai décidé d’appeler et l’intervenante qui m’a répondu m’a apaisée. J’en étais à ma quatrième tentative de départ. En me dirigeant là-bas, j’ignorais que je quittais pour toujours la violence. J’avais 64 ans et j’étais mariée depuis 42 ans. »

Lire la suite de ce témoignage ›


Une maison d’hébergement pour femmes violentées

Du refuge temporaire et de dépannage pour femmes en détresse fondé en 1961, la Maison Marie-Rollet est devenue un centre d’hébergement pour les femmes violentées et en difficulté ainsi que pour les enfants dont elles ont la garde. De fait, la majorité de notre clientèle (plus de 79 %) est hébergée pour une situation de violence conjugale ou familiale. L’autre portion concerne les *familles en difficultés (sans domicile) rarement exemptes d’un vécu présent ou antérieur de violence. Notre époque actuelle, qui reconnaît le caractère inadmissible de la violence faite aux femmes, nous a donc permis de préciser notre mission.

*Familles en difficultés : femmes avec enfants

La Maison vise à offrir :

  • Un lieu d’hébergement sécuritaire aux femmes violentées et en difficulté ainsi qu’aux enfants dont elles ont la garde ;
  • Le recouvrement de la santé et du bien-être des femmes violentées et en difficulté et de leurs enfants ;
  • La diminution des problèmes qui compromettent l’équilibre, l’épanouissement et l’autonomie des femmes et de leurs enfants.

Tout savoir sur nous ›

Événements

AUTO-FINANCEMENT : Tablier L’égalité, ça se cuisine !

Coût : $ 15 + frais de port et manutention  Pour commander : (418) 688-9024, par courriel à mkmr@citenet.net OU par la poste au : C.P. 20004, succursale Belvédère, Québec (Québec) G1S 4Z2 (Offert en marine, noir ou rouge) PAYABLE EN ARGENT, MANDAT POSTE OU CHÈQUE VISÉ

L'égalité, ça se cuisine !

Il n’y a pas de recette miracle quand on parle de promouvoir l’égalité dans les relation de couple. Cela demande de nombreux ingrédients et l’utilisation des outils appropriés pour obtenir le résultat escompté. Afin de prévenir et contrer la violence conjugale, l’idée nous est venue de créer un outil qui pouvait être utile au quotidien, peu dispendieux, original et symbolique à la fois. Porteur d’un slogan simple mais qui pousse à la réflexion, le tablier se veut unisexe : celui-ci fait écho à la vie domestique et aux rôles traditionnels tout en les remettant délicieusement en question. Voilà pourquoi nous avons éliminé les traditionnelles broderies et fleurs bleues que nous y retrouvons habituellement ;  il pourra donc tout autant être utile à Monsieur ou Madame, dans la cuisine comme dans l’atelier de bricolage. Vous y trouverez également une référence vers notre site Internet qui offre une multitude d’information sur la violence conjugale et la description de nos services.

Services offerts

  • Accueil et hébergement 24 h/7 jours ;
  • Gîte sécuritaire et confidentiel ;
  • Intervention individuelle et de groupe par des intervenantes qualifiées ;
  • Plan d’intervention personnalisé ;
  • Intervention auprès des enfants ;
  • Orientation et suivi vers les ressources du milieu ;
  • Confidentialité assurée.

En savoir plus sur nos services ›

Saviez-vous que…

17 321 infractions ont été enregistrées par les corps policiers pour des actes criminels commis dans un contexte conjugal. De ce nombre, 14 242 étaient contre des femmes.

Voir toutes les statistiques ›

Situation d’urgence ? Composez le 911.

SOS Violence Conjugale : 1 888 363-9010

Ce site a été rendu possible grâce à :

Fondation Epiderma

Partenaire financier :
Banque Nationale