Maison Marie-Rollet


Le témoignage de Marie

Ce que j’ai retenu de mon passage à la Maison Marie-Rollet, c’est d’abord le respect et ce, dès le premier coup de téléphone. À mon second appel, on se souvenait encore de moi et l’équipe m’a accueillie, moi et mes filles, sans jugement. Et tout au long de mon parcours de guérison, jamais je n’ai senti de jugement de la part du personnel ou de l’équipe d’intervention.

Toujours il y avait quelqu’un pour soutenir, écouter, respecter, regarder, apaiser.

Toujours il y avait quelqu’un pour m’aider à faire du ménage, dans ma tête, dans mon cœur, dans mes émotions.

Toujours il y avait quelqu’un pour éclairer le tunnel dans lequel j’avais l’impression de m’enfoncer sans voir d’issue possible.

La routine et l’organisation du quotidien mis en place à la MMR me permettaient de continuer à assurer mes responsabilités d’adulte et de mère dans un travail de collaboration avec les autres femmes présentes. Dans les moments difficiles, je me sentais en sécurité et savais mes filles en sécurité et accompagnées si je ne pouvais pas être disponible pour elles.

Jamais je ne me suis sentie prise par la main. Je me plutôt sentie accompagnée et soutenue tout au long de mon processus, et ce, tant que le besoin s’est fait sentir.

La Maison Marie-Rollet a été et est pour moi un phare, qui m’a guidée dans mon  tsunami personnel, et vers ma nouvelle vie parce que tel était mon désir. Car c’est moi le capitaine de mon bateau, c’est moi qui décide de ma destination. Et encore aujourd’hui, après 2 ans,  il m’arrive parfois de me tourner vers ce phare pour garder le Cap !

Je suis reconnaissante envers toute l’équipe de la Maison Marie-Rollet car vous êtes le cœur de ce phare qui guide maintenant ma route.

Marie