Maison Marie-Rollet


Définition

La violence faite aux femmes est un problème complexe. Ce n’est pas une simple « chicane de ménage » ;  il s’agit plutôt d’un problème de société, puisque cette violence est dirigée contre un groupe spécifique, soit les femmes, tel qu’illustré par la définition suivante :

« La violence conjugale se caractérise par une série d’actes répétitifs, qui se produisent généralement selon une courbe ascendante. Les spécialistes appellent cette progression  l’escalade de la violence. Elle procède, chez l’agresseur, selon un cycle défini par des phases successives marquées par la montée de la tension, l’agression, la déresponsabilisation, la rémission et la réconciliation. La violence conjugale comprend les agressions psychologiques, verbales, physiques, sexuelles ainsi que les actes de domination sur le plan économique. Elle ne résulte pas d’une perte de contrôle, mais constitue, au contraire, un moyen choisi pour dominer l’autre personne et affirmer son pouvoir sur elle. »

(Politique en matière de violence conjugale, prévenir, dépister et contrer la violence conjugale, Québec, 1995)