Maison Marie-Rollet


Cycle de la violence

Tension : climat d’intimidation qui s’installe avant l’agression

Réactions chez l’homme Réactions chez la femme
- Vit une situation de stress, en lien avec la situation ou non.

-Les conflits s’accumulent et la tension monte car on ne règle jamais la source du problème.

- Accuse sa conjointe : elle ne fait pas les choses comme il le voudrait. Tout comportement de la conjointe peut générer un conflit.

- Se désensibilise en méprisant sa femme, il commence à s’autoriser à passer à l’acte.

- Sentiment d’incompétence.

-Se responsabilise de la tension créée et tente de diminuer la tension.

-Est centrée sur le conjoint, ses besoins, ses humeurs et tente d’éviter le conflit en cherchant à lui faire plaisir.

- Sent que la situation peut dégénérer.

- A peur et essaie de se protéger.

Explosion : l’agression

Réactions chez l’homme Réactions chez la femme
- Agression : toutes formes de violence.

- Semble avoir perdu le contrôle de lui-même, mais il se permet plutôt « d’exploser ».

- À chaque fois, l’intensité du comportement violent augmente.

- Est en état de choc, se sent vulnérable au plan émotif.

- Vit un mélange de colère et de tristesse ; se sent à la fois trahie et outrée.

- À chaque récidive, la détresse psychologique augmente.

Justification/déresponsabilisation : immédiatement après l’agression

Réactions chez l’homme Réactions chez la femme
- Craint de perdre sa conjointe.

-Affirme avoir perdu le contrôle et minimise la gravité de son agression.

- Cherche des excuses extérieures à lui pour se déresponsabiliser : alcool, drogues, perte d’emploi, etc.

- Dit que sa conjointe est folle ou l’a provoqué.

- Reprend vite le cours normal de la vie.

- Oublie sa propre colère et s’attribue la responsabilité des comportements violents de son conjoint.

- Croit que si elle modifie ses comportements, la violence va cesser.

- Se sent incompétente comme épouse et ce sentiment augmente à chaque agression ; cela s’étend progressivement à toutes les sphères de sa vie (rôle de mère, travail, etc.).

Lune de miel : la rémission

Réactions chez l’homme Réactions chez la femme
- A peur de perdre sa conjointe et exprime des regrets ou demande pardon.

- Promet que ce comportement ne se reproduira plus et qu’il ira chercher de l’aide ; supplie sa femme de recommencer à neuf.

-Modifie ses comportements ; se montre chaleureux et généreux ou encore fait des menaces de suicide.

-Reprend espoir que tout redevienne comme avant et considère que son conjoint fait preuve de bonne volonté.

-Croit que la violence est désormais chose du passé et est convaincue que le changement sera durable.

-Elle peut aussi craindre que son conjoint se suicide.

Que ce soit après quelques heures ou quelques mois, le cycle se répète. Les promesses ne tiennent plus et les comportements violents reprennent. Le conjoint a de moins en moins peur de perdre sa femme et celle-ci s’accroche aux souvenirs heureux de la relation. En contrepartie, son sentiment d’incompétence et de responsabilité continue de grandir ; elle perd confiance en ses propres capacités. Ce sont les périodes de lune de miel qui renforcent l’espoir chez la femme que le conjoint maintienne les changements souhaités.